Accueil > Activités > Activités

Activités

1996, par Alain





Les
activités CSDPTT :

- Etudes et réalisation de projets de développement dans les domaines des
télécommunications,
 de la poste ou en informatique.

- Conseil et Formation en Ingéniérie de Réseaux Publics

- Formation (essentiellement en direction de ses adhérents) à la réalisation de
projets et
 sensibilisation sur les problèmes de développement

- Achat de bicyclettes pour les courriers cyclistes au Burkina Faso

- Installation de téléphones villageois : raccordements de villages enclavés au réseau téléphonique.(renvoi au projet)

- Formation technique notamment en transmission et en téléphonie rurale

- Envoi de matériel à nos partenaires dans le cadre de projets

- Etablissement de relations d’amitié, de solidarité d’échanges et d’entraide avec des assocaitions d’employés, de techniciens ou cadres des sociétés de télécommunications ou des sociétés
postales au Burkina, Mali, Niger

- Sensibilisation des ONG en France ou ailleurs dans le monde sur la nécessité pour
 la société civile de se saisir des projets dans les domaines de la poste et des
 télécommunications afin de mieux prendre en compte les besoins des populations
 et les retombées sociales

- Intervention auprès des décideurs, opérateurs, ministère de la coopération pour
 une meilleure prise en compte les besoins des populations

- Participation active et critique aux travaux de la société civile dans le cadre de la préparation du Sommet Mondial de la Société de l’Information (SMSI) par la présence d’un délégué et la rédaction de contribution (voir la rubrique SMSI)

- Information : CSDPTT publie tous les mois la Lettre de CSDPTT (renvoi) qui
informe
 sur l’évolution des postes et télécommunications à travers le monde, et
sur son activité.
 Elle publie en outre des travaux de chercheurs ou des articles de réflexion.

- Organisation de débats (voir notamment notre participation au forum social européen de Paris)


CSDPTT


Coopération
Solidarité Développement aux PTT

S/C Olivier Dusanter
12 bis rue Charles de Gaulle
91400 Orsay

Messages

  • Je suis actuellement en seconde année d’IUT GEA, et j’ai dans le cadre de mes études un mémoire à réaliser. J’ai pour problématique : "A qui profite la libéralisation des télécommunications ? En quoi est-elle un atout pour les pays riches et un handicap pour les pays en voie de développement ?
    Il me manque des informations concernant les conséquences de la libéralisation dans les pays en voie de développement et sur le fossé numérique qui se creuse. Je suis assez pressée par le temps, effectivement je dois rendre ce mémoire dans trois semaines, je vous remercie d’avance.
    Axelle Lenoury

  • Vous trouvez de nombreux articles sur ce sujet sur notre site en particulier qui pourraient vous aider à vous documenter pour votre mémoire :
    - Les autoroutes de l’information et la privatisation de la Sotelma au Mali : Privatisation des biens et services communs de l’humanité : cas des télécommunications http://csdptt.org/article216.html
    - Elements pour un bilan des privatisations des télécommunications en Afrique (extraits) http://csdptt.org/article206.html, le texteintégral sera bientot disponible
    - La "Société de l’Information" des précédents qui plaident pour la mise en place d’un Tribunal International par M. Pasquali http://csdptt.org/article153.html
    - Info-riches » ou « Info-pauvres » ! Et si l’on questionnait la mondialisation marchande ? Et si l’on repensait l’économie et la politique ?
    http://csdptt.org/article106.html

    - Fractures mondiales : Pour une économie politique de la société de l’information (de Philippe Quéau)
    http://csdptt.org/article108.html

    Cordialement
    Bruno Jaffré

  • Je viens de découvrir avec plaisir votre organisation et j’en suis très heureux. Mon bonheur serait certainement d’en devenir aussi membre.

    Particulièrement, j’ai lu le courrier du 21 janvier 2004 de Lenoury Axelle par lequel il souhaitais obtenir des informations sur les conséquences de la libéralisation dans les PVD et sur le fossé numérique qui se creuse entre ceux-ci et les pays développés.

    Je suis aussi intéressé par cette question et je viens de publier aux Editions L’Harmattan l’ouvrage "Télécel Congo - La prédation en République démocratique du Congo", ISBN : 2-7475-7024-X / 2-7475-7011-8, Paris, septembre 2004, 116 p.

    Je souhaiterais formellement prendre contact avec vous afin d’étudier les possibilités d’organisation de débats autour de ce livre en France.

    Je suis un ancien conseiller juridique du ministre des PTT de la RDC (1997-1999) et je vis depuis l’an 2000 aux Pays-Bas dans la ville de Maastricht.

    Mes sincères salutations !

  • Bonjour,

    Est-il possible de se procurer du courrier transporté par des facteurs cyclistes burkinabe sur lesquels la mention de transport par cycliste serait portée ?
    Cordialement,
    JP Oger